Financement : trouver l’argent

Si vous le voulez vraiment, vous le pouvez. Plusieurs personnes nous ont dit qu'ils ne pourraient jamais prendre une année sabbatique parce qu'ils n'auraient jamais assez d'argent. Faux. En 2009, vous pouviez faire le tour du monde en passant par les 5 continents en 1 an pour aussi peu que 16 000 $ CAD par personne.

Quand c'est prévu pour

La plupart des conventions collectives offrent la possibilité aux employés de participer à un régime de salaire différé selon lequel l'employé ne touche qu'une partie de son salaire pendant une certain temps et la part non touchée du salaire est versée pendant la période de congé. Par exemple, un employé travaille à temps plein pendant 4 ans mais ne touche que 80% de son salaire. Lorsqu'il prend congé la 5e année, son employeur lui verse les 4 X 20% du salaire non touché.

Vous devrez, bien entendu, adapter votre style de vie en fonction de cette baisse de revenu. Notez que vous payerez un peu moins d'impôt et que le désavantage est moins grand qu'il n'y parait.

Si cette disposition est prévue dans votre convention collective, il ne devrait y avoir aucune gêne à demander à votre employeur de profiter de cet avantage.

Quand c’est à vous de jouer


Si vous êtes travailleur autonome ou que vous ne bénéficiez pas d'un tel programme, vous devrez faire des économies vous-même. C'est un peu plus difficile parce que vous ne profiterez pas d'une baisse d'impôt pendant les années où vous faites vos économies. Cependant, lorsque vous prendrez votre congé, vous recevrez plusieurs milliers de dollars en remboursement d'impôt! Par exemple, si vous travaillez de janvier à juillet et que vous prenez congé d'août à décembre, vous récupérerez l'année suivante l'impôt payé en trop pendant la 1re moitié de l'année.

Voyez comment vous pouvez faire des économies et augmenter vos revenus.