Argentine
26 mars au 18 avril 2009
28$ CAD par personne par jour

L'Argentine est un immense pays que nous avons abordé par la cordillère des Andes. Nous avons bien fait de prendre un autobus de jour entre Santiago (Chili) et Mendoza (Argentine), car le trajet offre des vues exceptionnelles de ces montagnes magnifiques qui ont ravivé mes souvenirs des romans de Saint-Exupéry.

La saison était trop avancée pour que nous descendions au sud. En avril, c'était l'automne en Patagonie, et nous n'avions pas de vêtements chauds pour affronter la neige qui tombait déjà sur la Terre de feu.

Nous avons passé une semaine à Mendoza, où il faisait encore chaud. Capitale provinciale, jolie et tranquille, elle est le point de départ pour visiter les vignobles de la région. Il est même possible de faire une tournée à vélo! Mais la ville a peu à offrir outre son cadre idyllique et ses bonnes tables. Si nous y sommes restés une semaine, c'est que nous avions besoin de repos et que c'est l'endroit idéal.

Un système ingénieux, vieux comme le monde paraît-il, a toutefois retenu l'attention des garçons. Pour modérer la température cuisante de la vallée, l'eau froide recueillie des glaciers des Andes coule dans un canal d'un demi mètre de profondeur en bordure du trottoir et rafraîchit l'air ambiant. Des arbres matures jettent leur ombre sur la chaussée et garantissent que ce bon air climatisé naturellement ne se réchauffe sous le soleil.

Une fois bien reposés, nous avons rejoint Buenos Aires, la capitale argentine, par autobus de nuit.

Nous sommes ensuite montés au nord dans le but de rejoindre Salta, que nous avons aussi adorée.

En route, nous avons fait étape à Cordoba, qui nous a déçus. Les guides la décrivent comme une ville très vivante à cause de ses nombreux étudiants. Nous l'avons trouvée sale et sans grand intérêt. Passons...

Mais nous retournerons sûrement un jour en Argentine pour revoir Buenos Aires, découvrir la Patagonie, et voir les chutes d'Iguazú (à moins que nous y allions à partir du Brésil!)



Certains voyageurs relèvent le défi de parcourir à bicyclette la légendaire route 40 qui traverse l'Argentine du nord au sud. Plus de 4000 km!

              Vue de la cordillère des Andes, entre l'Argentine
              et le Chili.





Sous-pages (1) : Buenos Aires