Los Chilles et rio Frio


Il n'y a pas manière plus pitoresque de passer une frontière.

Le petit village de Los Chiles, situé au nord du Costa Rica, n'est pas touristique du tout même s'il est le seul point de passage pour le Nicaragua à l'exception de celui offert par la route panaméricaine. Pourtant l'endroit est joli et vous y trouverez une bonne petite auberge, quoique modeste, et quelques petits restaurants typiques.

On s'embarque sur le rio Frio (une rivière moins froide que son nom l'indique) qu'on remonte en traversant la forêt tropicale pendant un peu plus d'une heure avant de déboucher sur le lago de Nicaragua et d'acoster à San Carlos. En chemin, les singes hurleurs crient à notre approche pendant que les tortues restent immobiles sur leurs billots et qu'une grande variété d'oiseaux orne les arbres.

À partir de San Carlos, au Nicaragua, vous pourrez descendre le rio San Juan jusqu'à El Castillo et même jusqu'à la mer des Caraïbes pour une fraction du prix que vous demande un tour opérateur du Costa Rica!

Se rendre à Los Chiles

Lorsqu'on prend le transport local, on se rend compte que les réseaux touristiques et l'organisation locale sont deux mondes parallèles.

Il n'y a que deux bus directs entre San Jose et Los Chiles. Le 1er part à 5h30 (le matin, oui!) et l'autre à 15h30, ce qui vous fait arriver le ventre creux à la nuit tombée.

Comme notre auberge n'était pas en mesure de nous donner toutes les combines d'horaire, nous nous sommes simplement rendus à la gare routière où nous avons pris un bus pour Ciudad Quesada (nom officiel d'une ville que les Costaricains appellent San Carlos, allez comprendre) vers 10h30. À Ciudad Quesada, il a fallu toutefois attendre jusqu'à 15h pour monter dans le bus de Los Chiles. Ce délai nous a permis de manger et de tirer de l'argent au guichet automatique. Enfin, nous sommes arrivés à Los Chiles à 17h30. C'est une très longue journée pour faire 165 km!

Mais le temps est le prix à payer pour vivre une expérience hors du commun.

Avertissement!

Avant de quitter Los Chiles, passez à la banque et retirez des dollars américains (au guichet ou au comptoir) car les banques de San Carlos au Nicaragua n'ont pas de guichet automatique, ne changent pas les chèques de voyage et ne font pas d'avances de fonds sur cartes de crédit (juin 2009). Elles ne changent que les dollars américains.

La frontière Costa Rica-Nicaragua

Pour passer la frontière, il n'y a que 2 façons. Renseignez-vous!

      La navette qui remonte le rio Frio jusqu'au lac
      Nicaragua.


                Agrandir la carte.