Les quartiers de Paris

Quand on sait s'y prendre, Paris peut être une ville où il fait bon vivre.

Les marchés de quartier

Dans tous les quartiers de Paris, d'une à 3 fois par semaine, les marchands viennent installer avant l'aube un marché sur le trottoir. On y trouve de tout : poisson, boucherie, charcuterie, fruits, légumes, fromages, fleurs, et parfois même vêtements et livres. Les gens ne font pas la file. Quand le marchand crie « À qui le tour? » on répond en haussant le ton : « Je voudrais un botte de céleri et une livre de haricots! » En fait, ce n’est pas si mal. Contrairement à la rumeur, les Parisiens savent encore être courtois… la plupart du temps.

Rive gauche 

J’aime beaucoup la rue Mouffetard qui monte de l'église Saint-Médard à la place de la Contrescarpe, située derrière le Panthéon.  Allez-y le matin, quand les marchands ont sorti leurs étals dans la rue. Il y a aussi beaucoup de restaurants sympathiques et relativement abordables dans ce quartier.

Je vous propose aussi de découvrir le quartier de la Butte aux cailles. Du métro Place d’Italie, descendez le boulevard Auguste-Blanqui et tournez sur la rue des Cinq-Diamants (2e rue à gauche). Au 30, vous trouverez le restaurant Chez Gladines, sans prétention, pas trop cher. Vous ne trouverez pas de touristes ici, c’est un vrai resto de quartier. Mais ne vous sentez surtout pas obligé d’aller voir... La Butte-aux-Cailles est un agréable quartier où vivent des Parisiens, très joli, tranquille, avec ses rues étroites pratiquement sans circulation, sans attraction touristique. On apporte un livre et on s'assoit au café. C'est le côté « relaxe » de Paris, méconnu.

Voir ma suggestion de promenade sur la rive gauche (avec un plan).

Rive droite

Vous avez vu Amélie Poulin? Ça se passe dans le quartier Montmartre. Prenez le métro et descendez à Pigalle. Marchez jusqu'au fameux cabaret Moulin Rouge (situé en fait au métro Blanche, mais en débarquant à Pigalle ça vous fait voir un peu le quartier, particulièrement animé le soir…). À partir de la place Blanche, devant le Moulin Rouge, remontez la rue Le Pic et vous verrez, sur la gauche, le café des Deux Moulins où « travaillait » Amélie Poulin. Plus haut, tournez à droite sur la rue des Abbesses qui vous conduira à la place des Abbesses (c. f. chanson de Pierre Lapointe). Continuez à monter par la rue Vieuville, puis à gauche sur la rue Drevet, à gauche sur la rue Gabrielle, à droite sur la rue du Calvaire, et vous vous retrouveras sur la place du tertre qui, en été du moins, est très animée. De là, rendez-vous au parvis du Sacré-Cœur et vous aurez une très belle vue de Paris.

Le Marais est aussi un très beau quartier. Sur la place de la Bastille, des briques marquent le sol où se tenaient les murs de la célèbre prison. Prenez la rue Saint-Antoine jusqu’à la rue Birague (Attention! Ne pas prendre la rue du Faubourg St-Antoine qui est diamétralement opposée à la rue St-Antoine à partir de la place de la Bastille). Prenez Birague à droite, au bout de laquelle il y a un passage qui mène à la place des Vosges. En prenant la rue des Francs-Bourgeois, vous parviendrez au musée Carnavalet (23, rue de Sévigné), le musée d'histoire de Paris dont l'entrée est gratuite.

Au cimetière du Père Lachaise, si vous aimez ce genre de choses, vous pourrez voir les tombes de Jim Morrison, Oscar Wilde, Edith Piaf, Molière et Lafontaine, Chopin, Marcel Proust… À une certaine époque, on pouvait se procurer une carte pour se retrouver dans ce labyrinthe!

Voir ma suggestion de promenade sur la rive droite (avec un plan). 

Voir aussi Se déplacer à Paris.

                 Marché du boulevard Auguste-Blanqui par un matin
              d'automne
.


                 Tout l'été, les quais de la Seine sont réservés à Paris-
                 plage où sont offertes une foule d'activités gratuites. On
                 peut même s'essayer à l'escrime!