Kenya
15 août au 23 septembre 2008
38$ CAD par personne par jour, incluant les safaris

Le Kenya? C'est un pays fabuleux, plein de ressources, mal organisé et gangrené par la corruption. Le lot de bien des pays. Après les violences post-électorales de décembre 2007, un gouvernement de coalition a permis de rétablir la paix et il est maintenant relativement sécuritaire de voyager au Kenya.

À Nairobi, nous avions notre "pied-a-terre" au 
Wildebeest Camp, une auberge vraiment super, le haut de gamme des auberges pour backackers qui garde des prix très compétitifs.

Le Wildebeest camp offre aussi des forfaits pour visiter l'orphelinat d'éléphant fondé par David Sheldrick et le Giraffe Center et organise des safaris. C'est avec eux que nous sommes partis dans le Masaï Mara.

Ensuite, nous avons passé deux semaines sur la côte de l'océan Indien, d'abord à Diani Beach dans un petit chalet puis à Lamu.

Enfin, nous avons passé une semaine au Fisherman's Camp, au lac Naivasha où nous avons fait un safari à bicyclette et deux safaris à pied.

Le saviez-vous?

Le mot «safari», passé au français et dans un grand nombre de langues, est un mot swahili qui veut dire «voyage».  

Notre périple au Kenya

Monde bivouac, Kenya

      Afficher la carte dans une fenêtre plus grande.
              Patricia reçoit un peu d'affection d'une girafe de
              Rothschild gardée au Giraffe Center.


              Julien côtoyant les éléphanteaux à l'orphelinat
              d'éléphants de Nairobi.
Sous-pages (3) : Lamu Masaï Mara Wildebeest Camp