New York
18 juillet au 22 juillet 2008
20,60 $ CAD par jour par personne, en dormant chez des amis

Montréal - New York en train


Le matin du grand départ de notre voyage d'un an autour du monde en famille, nous nous sommes présentés à la Gare centrale de Montréal à 9h20, 10 minutes avant l'heure du départ. Pas d'enregistrement de bagages, pas de détecteur de métal ni de rayons X. Nous avons gardé avec nous nos boissons, nos coupe-ongles et même nos canifs!

Nous avons pris place dans le train et, à 9h30, nous avons vu Montréal disparaître tranquillement sous la pluie.

L'idée de ne pas avoir à nous rendre à l'aéroport 2h à l'avance et de partir tout doucement de la ville pour un voyage d'un an nous séduisait. Le prix de 62$ US aussi!

Pour un départ, c'était tout un départ... de tortue! Le train a mis pas moins de 13 heures pour faire le trajet (2 heures de retard), ce qui lui donne une vitesse moyenne inférieure a 50 km/h. Le train ne file pas sur les rails, il bringuebale. On croirait qu'il y a autant de nids de poules sur les voies ferrées américaines que dans les rues de Montréal. En plus, à la cantine, ils acceptent l'argent canadien, mais seulement les billets, pas les pièces (?!). Les Américains sont cabables de grandes choses, mais on dirait qu'ils n'exploitent pas toujours leur plein potentiel...

Rendus à Hastings-upon-Hudson, à environ 40 minutes de New York, on nous a annoncé que le train était immobilisé jusqu'à nouvel ordre pour cause de «colis suspect sur la voie». On a donc poireauté une heure sur le quai. Magnanime, Amtrak a distribué des boissons gazeuses. Quelqu'un a demandé une bière, mais on la lui a refusée. (Il ne fallait quand même pas exagérer!)
New York à petit prix

Vous voulez faire un tour de bateau, voir la statue de la liberté de près, prendre des photos panoramiques de Manhatan? Prenez le traversier pour Staten Island, c'est gratuit!



En juillet et août, les journées peuvent être horriblement chaudes à New York. Rafraîchissez-vous dans l'une des nombreuses piscines publiques gratuites ou sur l'une des plages (hé oui) de la mégapole. Ci-contre, la piscine Lyons de Staten Island, dans le style art deco.



New York à l'échelle humaine

Ma plus grande surprise a été l'amabilité des New Yorkais. Plusieurs fois, j'ai demandé des indications à des gens, hommes, femmes, blancs, noirs, latinos, ouvriers, colscols blancs; tous ont été courtois et serviables. Dans le métro, les gens sont pressés, mais ne se bousculent pas. Ils laissent les gens descendre avant de monter et offrent volontiers de l'information quand ils voient qu'on cherche un peu.» (Mon journal de voyage le 22 juillet 2008.)