Thaïlande
25 novembre au 23 décembre 2008 et 21 au 27 janvier 2009
(Voyage au Laos dans l'intervalle)
22$ CAD par personne par jour


Après l'Inde, voyager en Thaïlande c'est des vraies vacances! On nous avait dit: «Vous allez voir, Bangkok, c'est gros, y a du monde, y a du bruit, c'est sale...» Mais pour tout vous dire, quand on arrive de Delhi, c'est une ville propre et tranquille!

Arrivés tôt le matin, nous sommes allés déjeuner sur soi Rambutri, une petite rue quasi piétonne où on mange délicieusement bien pour trois fois rien. Un tuk-tuk est arrivé doucement derrière nous, cherchant à se frayer un chemin parmi les promeneurs, et le conducteur a dit: «Bip-bip!» Les Thaïlandais sont toujours calmes.

Comme nous avions besoin de vacances après 14 semaines de voyage (Je sais, vous allez dire «Hon, les pauvres», mais si vous planifiez un tour du monde assurez-vous de prévoir des périodes de repos.) nous sommes allés sur l'île de Phi Phi (Koh Phi Phi), qu'on prononce pi-pi.

Comme j'aime beaucoup l'histoire, nous avons visité Kanchanaburi où les Japonais avaient établi des camps de travail forcé pendant la Deuxième Guerre mondiale pour construire un chemin de fer jusqu'en Birmanie. Le film The Bridge on the River Kwai raconte ce triste épisode de la guerre.

Nous avons ensuite pris le train de nuit de Bangkok à Chiang Maï, dans le nord du pays. Alors que Bangkok a un caractère international, Chiang Maï demeure plus authentiquement thaïlandaise. On a pu discuter avec des moines au temple Wat Chedi Laung. C'est aussi de Chiang Maï qu'on a fait un treck de 3 jours dans les montagnes et les forêts de bambou.

Pour finir, nous avons passé quelques jours à Chiang Rai, avant de nous rendre au Laos.
              Bateau «à longue queue» au large de l'île de Kho
              Phi Phi.