Une année, 3 possibilités

Un soir d'automne, nous avons assisté à une conférence donnée par une famille qui a fait un tour du monde avec 2 enfants de 5 et 8 ans. Comme on s'y attendait, ils avaient vécu une expérience extraordinaire. Ce qui nous a étonné, c'est la facilité avec laquelle leur voyage s'était déroulé.

Le germe d'année sabbatique qui s'était depuis longtemps logé dans notre cerveau s'est mis à grandir et nous avons examiné trois possibilités.

Voyager pendant un an


La 1re possibilité était de suivre l'exemple de cette famille «ordinaire comme la nôtre» et de voyager pendant un an.

C'est éventuellement cette option qui a prévalue. Voyez comment nous avons choisi notre itinéraire ou lisez ci-dessous les autres possibilités que nous avons considérées.

Tout en réfléchissant à ces questions, nous avons commencé à examiner nos finances et à prévoir un budget. En fonction de nos moyens, le choix s'imposerait peut-être de lui-même!



Vivre dans une communauté


Vivre dans une communauté, que ce soit en Europe, en Afrique ou en Asie, exige qu'on s'y intègre, qu'on participe à son développement.

Il nous semblait que si on allait simplement louer une maison et envoyer les enfants à l'école, on finirait par s'ennuyer. Les enfants se feraient des amis, mais nous, les parents, on tournerait en rond. Il fallait donc trouver un travail, rémunéré ou non, pour participer à la vie économique de notre pays d'adoption et se créer un réseau social.

Comme Patricia est enseignante, nous nous sommes renseignés auprès d'Éducateurs sans frontières.

Cet organisme de la Fondation Paul Gérin-Lajoie permet aux enseignants de travailler en Haïti et dans plusieurs pays d'Afrique francophone. Malheureusement, lorsque nous nous sommes renseignés à l'automne 2007, Éducateurs sans frontières ne pouvait pas offrir d'hébergement à une famille de 5 et, pour des raisons d'assurances, ne pouvait se porter garant de notre sécurité si nous trouvions un logement par nous-même. Nous avons pensé que d'autres organismes auraient des contraintes semblables et nous avons écarté cette option.

Cependant, les conditions ont peut-être changé depuis. Et quel que soit votre niveau s'études ou votre domaine, vous pouvez chercher du travail, rémunéré ou non, à l'étranger.

Vivre dans trois communautés


Nous avons aussi pensé qu'il pourrait être intéressant de vivre pendant 4 mois dans 3 communautés différentes en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Trouver un pied-à-terre, faire l'école à la maison, rayonner, explorer. Mais la crainte de ne pas pouvoir nous intégrer la communauté si nous n'avions pas de travail nous a poussé à choisir de voyager pendant un an et de remettre à plus tard ce projet (quand les enfants seront grands et indépendants). Il ne faut pas se priver, tout de même!
  Détail du temple khmer de
  Wat Phu, Laos.


  Élément d'architecture au
  Melbourne Museum, Australie.

  Les collines colorées de
  Valparaiso Chili.


  Village sur pilotis, Thaïlande.